Le voyage extraordinaire: Tout est dans le titre

Bonjour à tous! Je vous souhaite une excellente année 2018, une bonne santé, du bonheur, des sous pour acheter des livres, aller au cinéma et se faire plaisir en général, des rires et des larmes de joie, etc… Je ne savais pas trop comment commencer l’année sur le blog, un bilan ou des résolutions? Je n’étais pas inspirée. Du coup quoi de mieux pour débuter que l’évasion? Je vous propose aujourd’hui de vous faire découvrir le bande dessinée de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni: Le Voyage Extraordinaire.

IMG_0866

Je suis tombée sur ce livre dans une boutique de BD et j’ai eu très envie de me l’acheter car la couverture m’appelait et m’envoûtait. Comme je suis une femme forte j’ai résisté. Mais j’ai finalement succombé quelques jours plus tard (forte mais pas trop quand même).

Synopsis: « Grande-Bretagne, 1927. Noémie et Émilien ne sont pas des enfants comme les autres : cousins issus d’une riche famille, ils ont passé leur enfance dans un pensionnat sans presque jamais voir leurs parents ! Enfants géniaux, ils se sont finalement habitués à cette vie indépendante, loin du fracas de la guerre, et se sont créé leur monde à eux. Lorsque les parents baroudeurs de Noémie sont de retour et envoient leurs domestiques les chercher pour qu’on les ramène vivre dans l’immense manoir familial, leur sentiment est partagé. Mais le lieu est magique, avec ses pièces remplies des inventions du père d’Émilien et ses mille endroits à explorer. Ils décident donc de tester cette nouvelle vie, d’autant qu’un mystère reste à élucider : où est donc passé Alexander, le père d’Émilien ? Sa disparition soudaine pourrait-elle avoir un lien avec la machine qu’il était en train de créer pour le concours Jules Verne ? « 

IMG_0869

Nous débarquons donc dans un monde qui pourrait être le notre mais qui ne l’est pas. En effet nous en pleine première guerre mondiale en 1927, donc pas totalement comme l’histoire telle qu’on la connait ahah. Il y a de nombreuses inventions robotisées totalement folles, un peu de style Victorien et de la science-fiction, bref nous sommes dans un univers Steampunk. Visuellement cette BD nous met une claque! Les couleurs et les dessins nous font directement voyager alors que nous ne somme pas encore allés bien loin. Les personnages sont des affreux gamins qui n’ont aucun respect pour les règles de leurs parents (en même temps ils ne les ont pas beaucoup éduqués eux-mêmes).  Il ont un côté très drôle et affectueux tout de même car ce sont de brillants héros et pas de simples têtes à claques 😀

IMG_0870

« Waouh! La vache! » Si c’est ce que disent nos héros en découvrant un lieu de dingue, c’est aussi la réaction que j’ai eu en refermant ce premier tome! J’ai été transportée dans une intrigue vraiment palpitante et je reste forcément sur ma faim car ici nous sommes seulement introduits au voyage extraordinaire. Il y a donc deux autres tomes qui nous attendent pour le premier cycle (j’imagine que ce sera la fin de l’intrigue principale). Pour le moment seuls deux tomes sont sortis pour le deuxième cycle, donc c’est une Bande Dessinée largement « rattrapable » en terme de retard. De plus si ça peut m’arriver d’être déçue d’acheter certaines BD plutôt que de les emprunter, celle-ci vaut vraiment le coup de part l’objet en lui-même.

Vous l’aurez compris, ce Voyage extraordinaire ne fait que commencer et c’est déjà un coup de cœur!

Ma note: 5/5

8 réflexions sur “Le voyage extraordinaire: Tout est dans le titre

    • angelakoala dit :

      Oui ça m’a fait penser à ça excatement moi aussi!! C’est vraiment dans l’esprit Jules Verne d’ailleurs, si tu as aimé ses livres tu devrais beaucoup aimer cette BD (moi je les ai lu jeunes les Jules Verne pour l’école et je me souviens que les longues descriptions ne m’ont pas aidé à apprécier mes lectures, je retenterais peut-être un jour).

      Aimé par 1 personne

      • Adlyn dit :

        C’est vrai que puisque tu décris cela comme du steampunk, Jules Verne est une référence incontournable en la matière ! Si en plus on s’épargne les descriptions interminables (je n’ai jamais eu le moindre scrupule à sauter les trouze mille pages de classification de poissons et autres excentricités du genre, pour ma part^^) Je pense que je vais craquer, merci pour la découverte :3

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s