Chanson douce de Leila Slimani, la lecture était-elle douce?

Bonjour tout le monde!!

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous donner mon avis sur le livre Chanson douce de Leila Slimani sorti en 2016 qui a raflé le prix Goncourt. Ce livre a fait énormément de bruit, à la télé, sur la blogosphère, dans la presse, partout. Bizarrement j’avais quand même un grand flou autour de ce livre, je savais seulement que c’était un roman poignant qui parlait du meurtre d’un enfant par une nounou.

Image associée

Voilà, le roman nous met tout de suite au parfum, dès le premier chapitre on apprend qu’en plein Paris, une nounou a tué un bébé et que sa grande sœur âgée de quelques années de plus est entre la vie et la mort. Dans ce chapitre on découvre la scène de la même façon que l’on pourrait la découvrir dans un fait divers (avec beaucoup plus d’éloquence tout de même). Puis dès le chapitre suivant, on va suivre Myriam, la maman, avec Mila et Adam ses enfants, Paul son mari mais aussi Louise la nounou. On va les suivre avant le drame. On va suivre le cheminement de l’histoire, petit à petit, tout doucement.

Dans ce livre le but n’est pas de faire le procès de la nounou, de demander pourquoi elle a fait ça, de savoir comment la famille se reconstruit après ça, on ne suit pas le deuil. C’est l’avant qui est important. En suivant l’histoire de cette famille et de Louise qu’ils ont fait entrer dans leur vie on est alors plongé dans leur intimité. Je ne sais toujours pas si j’ai aimé ou pas cette lecture. C’était à la fois très doux et très violent. Dans ce quotidien où tout va bien, on ne peut pas s’empêcher de juger tout le monde. On essaye grâce à chaque phrase de justifier et comprendre pourquoi la nounou a déraillé. On peut se dire: « en même temps elle est bizarre », « pff en fait c’est à cause des parents qui ne s’occupent pas assez de leur enfants », « oui mais les enfants ont l’air un peu chiants des fois ». Bref on juge beaucoup dans ce livre même si on ne le veut pas car au final bien sûr des éducations auront été bien meilleures et d’autres bien pires et finalement personne n’aura assassiné les enfants.

Cette histoire pour moi n’a pas de réponse, c’est juste une histoire. C’est parfois tendre et joyeux mais c’est dur car à chaque fois, on se souvient que la nounou a voulu tuer les enfants.

Bref je vous conseille ce livre si vous voulez une lecture qui change, qui vous fera sortir de votre zone de confort. Ce livre n’est pas trash, il est accessible à tous après vous connaissez le synopsis. Ce n’est pas un coup de cœur c’est sur mais ça m’aura fait plaisir de lire ce livre et par conséquent de lire quelque chose de bien différent.

8 réflexions sur “Chanson douce de Leila Slimani, la lecture était-elle douce?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s