Elite!

Bonjour tout le monde!

On se retrouve de nouveau pour parler séries! Aujourd’hui je vais donc vous donner mon avis sur la saison 1 d’Elite de Dario Madrona et Carlos Montero sortie en 2018 sur Netflix et nous venant tout droit d’Espagne. Depuis la Casa de Papel (oui je sais vous en avez marre de cette série et d’avoir Bella Ciao dans la tête), j’ai eu envie de me remettre aux séries espagnoles afin de faire pratiquer mon cerveau et me rappeler cette jolie langue. Après avoir visionné la première saison de Las Chicas del Cable (merci Netflix) dont je vous parlerai sûrement un jour, j’ai eu envie de tester Elite qui m’a donné envie rien qu’en voyant la bande annonce.

Élite : Affiche

De quoi ça parle? Le toit d’un lycée en Espagne s’est écroulé (je crois) et les élèves ont dû être relocalisés dans les lycées aux alentours. On ne sait pas vraiment comment c’est arrivé mais au fond c’est juste un prétexte pour envoyer trois jeunes issus de milieu « modeste », dans un lycée privé où il n’y a exclusivement que des jeunes issus de milieux aisés. Bref nos trois jeunes attirent l’attention: Nadia est voilée et très intelligente, Christian est là pour mettre l’ambiance et draguer les filles, et Samuel se la joue discret mais ne fait pas partie de l’Elite. Bref ils se mettent leur classe à dos, sauf Marina fille d’un riche homme d’affaires (qui a entre autre construit le lycée qui s’est écroulé) en pleine crise d’ado qui en a marre de tous ces bourges! Dès le début, on voit les élèves se faire interroger uns à uns par une détective car Marina a été tuée. Voilà l’ambiance.

Arón Piper, Miguel Herrán, Mina El Hammani, and Itzan Escamilla in Élite (2018)

Alors je m’attendais à un truc très ado style Riverdale, Vampire Diaries ou Gossip Girl. Sauf que, c’est une série espagnole mes amis, donc le côté teen cul-cul est bien moins présent. Surtout qu’ils ont bien joué la carte réseaux sociaux en créant des profils Instagram par exemple à chaque personnage (ça reste moins bien fait que Skam par contre). Cette série était vraiment bien j’ai beaucoup aimé suivre l’adaptation de ces trois jeunes au monde réservé à l’Elite, le déchirement de ne pas être accepté par eux mais de ne plus être autant acceptés par leur entourage qui les trouve changés, le sentiment d’être entre deux mondes mais de n’appartenir à aucun, c’est très bien fait. On voit aussi la nuance des autres personnages, forcément au début, c’est tous des cons de bourges. Finalement ils sont bien plus nuancés que ça, chacun cache son petit secret, a sa petite faille.

Danna Paola, Miguel Herrán, Mina El Hammani, María Pedraza, Miguel Bernardeau, and Itzan Escamilla in Élite (2018)

Finalement c’est l’écriture des personnages et leur interprétation qui fait la force d’Elite, je ne sais pas comment sont les voix françaises mais en tous cas en VO ça fonctionne très bien! Si tous les personnages nous touchent, j’ai adoré Carla, c’est un personnage secondaire mais je suis tombée sous son charme, je ne cautionne pas focément ses actions mais elle assume tout, elle dit ce qu’elle pense sans être la peste de service, et elle est là pour ses amies quoi qu’il arrive! Bref c’est le meilleur personnage pour moi. Bien sûr j’ai adoré Nadia qui a une histoire très importante et qui change pour être elle-même tout en respectant ses valeurs. Et enfin j’ai adoré les personnages de Christian et Guzman, Christian est toujours joyeux, est prêt à aider tout le monde, ne veut faire de mal à personne mais juste profiter de la vie. Pour Guzman il est catégorique mais tout ce qu’il fait c’est par rapport aux autres, s’il est très égoïste et catégorique c’est dans le but de protéger les autres. Par contre je suis passée à côté du personnage d’Omar, je n’ai pas du tout accroché, je l’ai trouvé mou et assez inintéressant alors que son histoire est vraiment bien. Les trois personnages principaux: Marina, Samuel et Nano sont très bons mais m’ont je pense moins touchés que autres, Samuel fait de la peine et les deux autres qui avaient un fort potentiel sont devenus agaçants à force.

Arón Piper, Ester Expósito, and Álvaro Rico in Élite (2018)

Si je dis que tout repose sur les personnages c’est parce qu’il y a des grosses failles, par exemple on ne voit qu’un seul prof, un prof d’anglais, qui ne parle jamais anglais,… On voit la drogue apparaître dans le lycée, comme si personne ne s’était jamais droguée là bas ou n’avait jamais essayé. Et puis on ne voit qu’une seule classe dont tous les personnages sont issus, il n’y a pas d’interaction avec les autres élèves. Ces points qui m’ont pour un peu agacés, ont pourtant étés éclipsés par la le développement des personnages, j’imagine que dans la saison prochaine ces histoires de crédibilité seront retravaillées. Ah oui et aussi, ils sont vraiment tous très chauds pour des jeunes lycéens (genre ne regardez pas cette série avec des enfants haha).

Photo María Pedraza

Pour conclure, Elite a fait un gros buzz notamment grâce à la présence de trois acteurs de La Casa De Papel. Mais finalement la série a réussi à faire parler d’elle grâce à ses intrigues balayant tous les sujets: l’écart entre les classes sociales, la liberté sexuelle, la religion, les valeurs familiales, le Sida, l’homosexualité, la drogue, le succès, etc. Je vous la conseille fortement, rien que pour travailler votre espagnol et apprendre plein de gros mots ou d’expressions vulgaire! Surtout qu’Elite a été renouvellée pour une saison 2 qui sortira je pense courant l’année prochaine.

Ma note: 5/5! Elite es de puta madre! Un vrai coup de cœur!

Vous l’avez vue? Qui est votre personnage préféré? Ça vous tente?

 

 

Publicités

13 réflexions sur “Elite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s