Dreamland: un manga français à découvrir

Bonjour tout le monde!

Alors que je me suis donnée le challenge de découvrir 10 mangas précis en 2018 je continue à explorer de nouvelles choses. Il y a quelques semaines (mois), on m’a prêté les deux premiers tomes de Dreamland, un manga créée en 2006 par un français: Reno Lemaire. C’est un Shonen (pas mon genre de prédilection pourtant), de 18 tomes pour l’instant, il est toujours en cours de publication aux éditions Pika.

Mais alors Dreamland, de quoi ça parle? Terrence est un lycéen de terminale vivant à Montpellier; une nuit il fait un cauchemar où il se retrouve prisonnier des flammes, c’est sa phobie mais il parvient à l’affronter et devient un contrôleur du feu. Car lorsque l’on s’endors et que l’on rêve, quoi qu’il arrive on se retrouve à Dreamland, on n’en a pas conscience on rêve c’est tout, mais lorsqu’on arrive à vaincre notre plus grande peur dans un rêve, on devient alors un voyageur. On a alors conscience que l’on est à Dreamland et on peut évoluer dans ce monde: profiter des différents lieux de Dreamland, affronter d’autres voyageurs et même se faire des amis. Terrence mène donc une vie de lycéen lambda le jour, et de voyageur la nuit.

Pourquoi j’aime ce manga? Déjà pour un Shonen (manga généralement réservé aux adolescents), je ne le trouve pas trop ado justement. C’est sûr il l’est un peu, mais le ton du manga est vraiment sympa. Le fait que Dreamland soit français apporte un vrai plus, je ne me plains pas, j’adore les mangas japonais, le truc c’est qu’ici on retrouve bien notre culture. On se sent proche de Terrence car on a eu la même adolescence avec les mêmes codes. De plus le langage n’est pas traduit, donc l’auteur met vraiment les expressions qu’il veut, il n’y a pas d’enrobage de mots ou de politiquement correcte, c’est un vrai langage de jeune (même si depuis 2006 ça a forcément évolué mais vous voyez ce que je veux dire).

Les dessins sont sympas, ils ne sont pas hyper détaillés comme Bride Stories, mais ils collent parfaitement avec l’ambiance générale. Reno Lemaire a vraiment une imagination débordante! Je n’ai aucune idée de quoi il rêve la nuit mais tous les mondes de Dreamland sont toujours un peu WTF! Je ne sais pas trop où l’histoire nous amènera même si on se doute comme c’est un Shonen, que le héro deviendra à terme le plus fort de tous. Je n’ai lu que les deux premiers tomes donc, mais je pense continuer car j’aime vraiment l’ambiance.

Ma note: 4/5, je vous conseille ce manga si vous avez envie de vous détendre sans prise de tête, si vous voulez lire un bon manga mais avec un environnement français que vous connaissez bien. Ou si tout simplement vous êtes curieux 🙂

Vous connaissez? Qu’en avez-vous pensé? Sinon ça vous tente?

Publicités

10 réflexions sur “Dreamland: un manga français à découvrir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s