Djihad: La pièce qui fait réflechir

Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui je vais vous parler de Djihad: la pièce d’Ismaël Saidi, j’en ai entendu parler par Orianne du blog Rien de tel que. Ça faisait un moment que je voulais la lire, quand mon frère me l’a offerte pour mon anniversaire et que j’ai vu la toute petite épaisseur, je ne me suis pas laissée prier.

Alors de quoi ça parle? « Ben, Reda et Ismaël sont trois jeunes Bruxellois qui font face à l’oisiveté de leur vie. Ils décident de partir au nom de leur religion en Syrie pour combattre aux côtés des autres djihadistes. Le long de cette odyssée tragi-comique qui les mènera de Schaerbeek à Homs, en passant par Istambul, ils découvriront les raisons qui les ont chacun poussé à partir et devront faire face à une situation beaucoup moins idyllique que prévue. »

J’avoue avoir été très surprise par cette pièce de théâtre, je m’attendais à un côté très sérieux mais aussi à un côté marrant, car dès le préambule on comprend que cette pièce a fait débat de part son titre mais aussi de part sa représentation. On en parle dans les écoles, on organise des discussions autour du Djihad, et finalement ça aide un peu tout le monde à discuter de ce sujet tabou qui fait peur.

Finalement ce n’était pas une pièce si sérieuse que ça, ni ultra marrante. Durant toute la pièce on suit le voyage de nos trois compères, et on se dit: « mais ils sont graves ceux là ». Car finalement ils ont des réactions normales de jeunes, qui sautent le pas mais qui ne sont pas si préparés que ça, qui pensent à tout mais oublient la moitié. C’est un peu comme assister à la préparation du premier voyage de son petit frère ou petit cousin, ils font des erreurs mais sont motivés et excités à l’idée de partir. Sauf qu’ici, on sait qu’ils partent faire la guerre…

Le fait que ces jeunes ne soient pas des 100% terroristes extrémistes, mais plutôt des jeunes « normaux » nous provoque de la sympathie pour eux, et même de l’espoir. L’espoir qu’ils se rendent compte que la vie ce n’est pas le Djihad, du moins pas CE Djihad. Cette pièce se lit très vite, fait beaucoup réfléchir et provoque beaucoup d’émotions. Je ne peux que vous la conseiller, vous passerez j’en suis certaine un très bon moment.

Je ne sais pas si c’est le fait d’en avoir entendu partout mais je suis restée un peu sur ma faim, je ne sais pas pourquoi, c’était très bien et nécessaire il me semble, qu’on se sente concernés ou pas (car finalement le terrorisme nous concerne tous au vu des événements actuels non?).

Bref lisez cette pièce, allez la voir, partagez là autour de vous, car c’est une belle histoire que l’on a là, et qui plus est, accessible à tous. Et si vous voulez aller plus loin, je vous invite à faire un tour sur la page de la pièce qui recense les débats, les représentations, etc,…

Ma note: 4/5

5 réflexions sur “Djihad: La pièce qui fait réflechir

    • angelakoala dit :

      Oui c’en est une ^^ je pensais que je l’avais précisé, je vais mettre à jour 😛 Mais ça se lit très facilement et même si ce genre me faisait « bizarre » dans un tel contexte finalement c’est parfaitement bien adapté 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s