Les fiancés de l’hiver: Un voyage hors du commun

Bonjour à tous,

Après avoir entendu de nombreux avis positifs sur La passe-miroir: Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos, j’ai succombé moi aussi. (Je ne vous met pas la photo de mon livre car je l’ai prêté 🙂 )

pm1-211x300

Image provenant du site officiel

Synopsis: « Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

Ce livre me laissait donc présager un univers fantastique ainsi qu’une histoire intrigante. Les premières pages ont été surprenantes car je ne savais pas du tout à quoi m’attendre; la lecture a été un délice, je n’avais pas envie de lâcher mon livre, il n’y avait pas non plus un suspense insoutenable mais j’ai vraiment été happée par l’univers. Il m’a fait penser à Harry Potter, pas en terme d’univers car c’est bien différent mais en terme de travail sur les détails et sur l’ambiance générale. Je veux dire par là que l’auteure a su créer un monde complexe bien à elle, mais surtout, elle a réussi à nous le décrire avec une telle légèreté que l’on arrive à tout visualiser. Il m’a aussi beaucoup fait penser à un film d’animation de Miyazaki; la couverture doit y être pour beaucoup, mais vraiment je peux très bien imaginer cette histoire en animé de ce grand homme. Je trouve que c’est une rencontre entre Harry Potter et Miyazaki reliée par de la poésie.

J’ai beaucoup aimé les personnages, Ophélie est un personnage très attachant avec qui on compatis pour tout. Au début j’ai aimé le fait qu’Ophélie ne soit pas l’héroïne cliché, elle se trouve n’est pas la plus belle du monde, elle est solitaire, elle s’habille confortablement, elle n’a pas soif d’aventures,… On peut la voir évoluer tout au long du livre et on a l’impression de mûrir en même temps qu’elle. Je la trouve très courageuse, que ce soit pour partir à l’aventure sans en avoir envie ou même du fait de tenir position sur ses convictions alors que c’est une personne extrêmement timide.
Les autres personnages sont aussi très bien développés, chacun a vraiment son propre caractère, ses propres objectifs, ses propres peurs,… J’ai un petit coup de cœur pour Thorn qui est très froid, très bourru (d’ailleurs on le présente comme un ours et au début j’ai vraiment cru que c’était un vrai ours!), rabat-joie et ne souhaite pas faire la conversation ou expliquer quoi que ce soit afin de rassurer Ophélie. Il ne fait que ce qu’il est obligé de faire, le reste il s’en moque et ça va de mise pour les convenances. On sent qu’il fait son maximum pour paraître un tant soit peu humain et que ça lui coûte énormément. J’attends avec impatience qu’il évolue encore dans les autres tomes. Et que dire des autres? La tante d’Ophélie que je trouvais très agaçante m’est finalement devenue sympathique car elle aussi elle doit s’adapter à des situations difficiles; les nouveaux amis de notre héroïne à savoir Renard et Gaëlle sont tout aussi loufoques et intéressants. On ne sait pas où donner de la tête avec tous ces personnages, mais à aucun moment on se sent perdu ou largué dans toute cette mêlée.

Pour ce qu’il s’agit de l’intrigue, j’ai beaucoup aimé le fait que l’on puisse deviner certaines choses mais que l’essentiel reste totalement inattendu. C’est vrai que tout un livre où on devine ce qu’il va se passer: on s’ennuie vite. Ici, le fait d’être totalement surpris mais aussi de s’attendre à certains événements, on se sent en phase avec le livre. Au début il n’y avait pas vraiment d’action mis à part la grande nouvelle du mariage arrangé. Mais ce n’était absolument pas ennuyeux, c’était « normal » en effet le livre coule tout seul, on vit avec Ophélie, avec ses craintes, ses attentes, ses doutes, et ses découvertes.

L’auteure a donc fait un travail remarquable, que ce soit sur l’univers (si quelqu’un arrive un jour à reproduire les décors que j’imagine lorsque je lis ce roman je lui tire mon chapeau!), les personnages ou encore l’intrigue, son écriture est toute douce et très belle, elle utilise des jolis termes parfois très élaborés mais qui n’alourdissent en rien la lecture. Je n’ai pas eu l’impression de lire mais plutôt que l’on me racontait une histoire.

J’ai donc très envie de lire le second tome, le problème c’est que le mien est la version Pocket de folio, comme je ne savais pas que je l’aimerai autant, j’ai préféré le format poche (aussi parce que mon porte monnaie avait déjà pas mal souffert). Le tome 2 ne sortira qu’au mois d’août dans cette édition et je n’aime pas avoir des éditions différentes pour une même série. Je donc sûrement m’acheter les deux premiers tomes en grand format 🙂 (Ou bien les demander à Noël, car je résiste, je résiste mais je me retiens de lire la suite depuis mi-Août)

Ma note: Vous l’aurez compris, ce livre est un énorme coup de cœur, 5/5 sans hésiter!

Mon article sur le tome 2 ici 🙂

Publicités

9 réflexions sur “Les fiancés de l’hiver: Un voyage hors du commun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s